@ Mehdi Benkler

Tu Nous Entends?

Une création collective à partir du Club des 27

Nous avons la trentaine, et un soir nous nous sommes dit : ça y est, shit, on ne fera pas partie du mythe ! Tu sais, le Panthéon des 27. Tous ces rockeurs morts à 27 ans putain : Janis Joplin, Jim Morrison, Brian Jones, Amy Winehouse. Tout ça s’éloigne dans les brumes du futur incertain. Adieu rageuse mélodie !

Ce soir-là, on était en pleine descente, on pensait à la mort. Au même moment, tous on s’est rappelé Patti Smith : « Nous avons une voix et il est de notre responsabilité de la faire entendre ! » C’est ce qu’elle avait dit. Et ça nous a sauté aux yeux ! Il n’est pas trop tard !

Nous sommes trois figures du rock, rejouant, comme à l’infini, un spectacle aux airs de sacrifice. Des mort-vivants ? Des fous ? Peut-être mec.
On fait un voyage sonore et poétique qui célèbre la vie, l’énergie du rock. On est naïf. On crée! On crie! On meurt! On vit!

Dossier de Presse
Mars—avril 2016
Lausanne
01—06 mars 2016 à l’ArsenicReserver
Neuchâtel
10—12 mars 2016 à la Case à ChocsReserver
Genève
05—23 avril 2016 au théâtre St-GervaisReserver

Générique

Adrien Barazzone

Acteur

Emilie Blaser

Actrice

Claire Deutsch

Actrice

Jérémy Conne

Créateur son

Harold Weber

Créateur lumière 

Neda Loncarevic

Scénographe 

Elise Vuitel

Costumière 

Mehdi Benkler

Photographe

Samira Ben Mansour

Administration

Réactions

"L'art du climat, la voilà la grande force de ce trio. Avec la scénographe Neda Loncarevic qui propose un labyrinthe matelassé inspiré par David Lynch, et Jérémy Conne au son qui, souvent, restitue des morceaux en sourdine, suggérant l'écho, sans oublier les éclairages filtrés, enfumés imaginés par Harold Weber, les trois acteurs-auteurs parviennent à recréer l'épaisseur du rock. Ce dédale accidenté, on le traverse avec eux, mais, grâce à leur humour et leur distance, le bout du tunnel est lumineux."

Marie-Pierre Genecand, LE TEMPS, 08.03.16

« Il y a quelques fulgurances, quelques ambiances, son et lumière, qui sont intéressantes, pour le reste tout ça est indigeste, ça relève du fatras, pour ne pas dire du vomitif. On a envie de dire aux gens, si vous vous sentez mal, si le monde vous déplaît, très bien, mais laissez moi tranquille, allez vomir dans vos toilettes, ça sera toujours mieux que sur scène. »

Boris Senff, Zone Critique - RTS Espace 2 - 04.03.16

« J’ai été séduite par l’atmosphère globale de l’ensemble, j’y ai vu une sorte de série de tableaux très visuels et des sortes d’architectures abstraites dans lesquelles des histoires naissent comme des bulles de savon. On les voit apparaître, s’épanouir, s’iriser avec la lumière et paf, éclater. Ce sont de très bons comédiens. Ils sont surprenants, nuancés, même s’ils sortent d’eux-mêmes. Ils nous parlent d’amour, de mort. Il y a de l’envie et du désir et ça c’est quelque chose d’important. »

Mireille Descombes, Zone Critique - RTS Espace 2 - 04.03.16

« On est comme dans un rêve de Lynch, on est dans une métaphore de la perdition, de la vie trop forte, de la vie qui brûle, dans ce registre un peu ouaté, un peu inconscient. Ils abordent avec beaucoup d’ironie ce monde d’absolu, de la vie à 200%. Dans un registre presque un peu post-rock, ces gamins de 30 ans savent qu’ils ne mourront pas à 27 ans et disent : « Tout ça nous fascine, mais aujourd’hui on sait quand même qu’on va vivre longtemps et qu’on a intérêt d’être l’artisan de notre propre vie et de regarder au-delà des sensations fortes». J’y ai vu beaucoup d’ironie et d’humour, ça m’a donné plein d’envies."

Marie Pierre Genecand, Zone critique - RTS Espace 2 - 04.03.16

"Le "panthéon des 27" revit sur scène, à la Case à Chocs de Neuchâtel du 10 au 12 mars"

Antonella Fracasso, L'EXPRESS du 03.03.16

"Des vies rock'n'roll"

Migros Magazine, 29.02.16

« Septième ciel atteint pour ce trio qui flirte avec le cocktail détonant sexe, drogue et rock’n’roll, entre ombres et lumières, amour et répulsion, angoisse et jouissance. Tu nous entends? s’observe et s’écoute dans l’instant présent, habité par la transe de trois interprètes ayant su façonner leur propre mystique du rock »

Cécile Dalla Torre, LE COURRIER du 07.04.16

« Leurs voix, puisqu’elles tiennent ici le rôle d’héroïnes, se font tour à tour lascives ou tonitruantes, parodiques ou étouffées. Ce sont elles qui tissent Tu nous entends? Et ce sont à elles, prioritairement, que l’on répond par l’affirmative. »

Katia Berger, La Tribune de Genève, 07.04.16

Videos

Léman Bleu

Audio

Paradiso - RTS La Première - 01.04.16

Supersonic - RTS Couleur 3 - 09.03.16

Zone Critique - RTS Espace 2 - 04.03.16

Merci à nos subventionneurs

Co-production

Arsenic – centre d’art scénique contemporain – LausanneCentres culturels neuchâtelois - Théâtre du Pommier et Centre de culture ABC – Neuchâtel / La Chaux-de-FondsThéâtre St-Gervais – Genève